4

Tomber Enceinte – 7 Astuces pour Tomber Enceinte Rapidement

Aimeriez-vous tomber enceinte rapidement? Si vous répondez oui, alors vous devez absolument comprendre votre cycle menstruel, les choses à faire et à ne pas faire pour maximiser votre fertilité.

Mieux connaître votre corps vous permettra d’augmenter votre taux de probabilité de tomber enceinte rapidement et principalement en programmant vos relations sexuelles au bon moment : celui de l’ovulation. Mais comment s’y prendre ? Que faut-il vérier pour connaître votre date d’ovulation?

Quand on les compare à des mythes tels que le fait de manger des ignames ou des tomates, dormir dans une position latérale (en biais) au lieu de dormir sur le ventre et d’autres croyances bien peu réalistes, les astuces qui sont exposées ci-dessous sont bien plus pratiques, plus faciles à suivre, et il est scientifiquement avéré qu’elles régulent votre système reproducteur et qu’elles améliorent votre état de santé.

Astuce n° 1 : Connaître votre cycle d’ovulation

La durée moyenne d’un cycle ovarien s’étend entre 23 et 35 jours, ce qui est fourchette très large. Cette situation rend peu réaliste le suivi de rapports tous les jours et il n’y a aucun avantage à avoir des rapports fréquents à moins que vous ne les ayez durant la période de l’ovulation. La durée de votre cycle ovarien peut varier, mais dans la plupart des cas l’ovulation se produit au 14ème jour de votre cycle ovarien. Mais qu’est-ce que l’ovulation et comment pouvez-vous déterminer le moment précis de l’ovulation ?

L’ovulation désigne le moment du cycle ovarien où l’œuf est libéré dans la zone utérine de la mère - dans les trompes de Fallope pour être précis -, an que, si des rapports ont lieu, les spermatozoïdes puissent avoir accès à l’œuf, ce qui entrainera la fusion du zygote et nalement, la grossesse.

Il existe un certain nombre de méthodes qui peuvent aider à déterminer le moment de l’ovulation dans le cycle ovarien. La plupart de ces méthodes prennent en compte les changements des niveaux hormonaux du sérum dans le corps de la femme et les changements physiques provoqués par ces hormones.

L’ovulation se produit juste avant la montée de l’ovulation [aussi connu comme le pic de l’hormone Luteinizing]. Ce changement dans la biochimie hormonale constitue la base de la plupart des tests de prédiction de l’ovulation, tels que :

  • Utilisation de calculatrices de fertilité
  • Calcul de température basale corporelle

L’hormone de Luteinizing [LH] est une hormone qui produit de la chaleur ; les augmentations de température basale du corps se produisent donc peu après le pic de LH [et juste avant l’ovulation], ce qui vous donne une bonne idée du moment où il est le plus opportun d’avoir des rapports.

Comment contrôlez-vous la température basale du corps afin d’obtenir les meilleurs résultats ?

Les experts suggèrent de suivre un graphique pour y enregistrer la température basale du corps tous les jours et à la même heure. Vous remarquerez une augmentation d’un ou deux degrés dans votre température basale avec le pic LH, ce qui indique que l’ovulation est sur le point de se produire ou qu’elle vient de se produire.

Surveillance du mucus cervical

Beaucoup de femmes peuvent aussi contrôler leur période d’ovulation en suivant la concentration du mucus cervical. Habituellement, le mucus cervical est uniformément épais durant tout le cycle ; cependant, plus le moment de l’ovulation approche, plus le mucus cervical devient abondant, mince et collant. Si vous utilisez uniquement la méthode de surveillance du mucus cervical, vous pouvez facilement laisser passer la période de l’ovulation parce que les caractéristiques du mucus sont très variables et qu’elles dépendent d’un grand nombre de facteurs autres que la seule concentration de l’hormone du sérum.

Douleurs de la Moitié du Cycle

Les douleurs de la moitié du cycle constituent une autre façon non spécique de déterminer le moment de l’ovulation. Ce moment est marqué par de légères douleurs dans l’abdomen et dans la partie inférieure du bassin au moment de l’ovulation [ou le 14ème jour du cycle ovarien]. Personnellement, je ne suggère pas de suivre cette méthode primaire, car beaucoup de femmes ne ressentent pas de douleurs à la moitié du cycle.

Très clairement, les kits de test d’ovulation sont plus utiles pour déterminer le moment de l’ovulation que les méthodes physiques.

Kits d’ovulation

Les kits de prédiction de l’ovulation sont considérés comme une méthode plus utile et plus pratique que d’autres méthodes de détection de l’ovulation. Les kits de prédiction d’ovulation fonctionnent selon le même principe que les tests personnels de grossesse : vous devez tremper la bande dans un échantillon d’urine et le test indiquera si les niveaux de LH sont hauts dans votre urine, ce qui correspond au moment de l’ovulation.

Astuce n° 2 : Ayez des Rapports Sexuels Avant l’Ovulation (Pas Après l’Ovulation)

Beaucoup de couples se méprennent sur la notion de l’ovulation et ils ont des rapports une fois qu’ils sont sûrs que l’ovulation s’est produite. Il est scientiquement prouvé que les spermatozoïdes peuvent survivre à l’intérieur du corps de la femme de 13 à 18 heures après l’éjaculation, ce qui ore un délai susant pour que la fertilisation survienne même si l’ovulation se produit après les rapports.

En moyenne, une femme est fertile au cours des 12 heures qui précèdent l’ovulation et durant les 18 heures qui suivent ce moment. C’est pourquoi si les rapports se concentrent entre le 12ème et le 15ème jour du cycle ovarien, les chances de tomber enceinte sont plus élevées. Vous pouvez toujours calculer la durée de votre cycle ovarien et la phase de l’ovulation par la méthode calendaire simple. Elle est très pratique chez les femmes qui ont des cycles menstruels réguliers.

Identification de la Dernière Période Menstruelle (DPM)

La dernière période de menstruation (DPM) est le premier jour de votre dernière période menstruelle. La connaissance de votre DPM vous aidera à détecter si vous avez des périodes menstruelles régulières ou non. Par exemple, suivez la table ci-dessous :

DPM(mois)

Date

Ovulation

Janvier

6 janvier

20 janvier

Février

4 février

18 février

Mars

2 mars

16 mars



Si vos cycles sont réguliers, vous pouvez alors mettre une marque sur votre calendrier DPM et compter 14 jours à partir de votre dernière période menstruelle. Vous pouvez toujours préparer votre propre graphique an d’être actualisée avec les transitions de votre cycle ovarien.

Vous situerez la période de l’ovulation où votre fertilité est à son plus haut (pour une conrmation supplémentaire, vous pouvez toujours utiliser les indicateurs déjà mentionnés, tels que le changement du mucus cervical, les douleurs du milieu de cycle ou des méthodes plus avancées telles que les kits de test d’ovulation pour conrmer l’ovulation).

Astuce n° 3 : Les Positions Sexuelles Qui Peuvent Augmenter Vos Chances de Tomber Enceinte

La position du missionnaire est reconnue comme la position sexuelle la plus ecace pour la conception d’un enfant. Dans la position du missionnaire, la femme est allongée sur son dos et l’homme est sur elle. Les rapports réalisés dans cette position garantissent une pénétration profonde et le dépôt des spermatozoïdes au plus près du col de l’utérus.

Position de la pénétration par l’arrière : C’est une autre position qui ore une moindre résistance au spermatozoïde pour arriver au col de l’utérus. La position arrière implique que l’homme pénètre la femme quand celle-ci est à 4 pattes, recroquevillée sur ses genoux. Encore une fois, cette position garantit une pénétration très profonde et le dépôt des spermatozoïdes au plus près au col de l’utérus pour orir une moindre résistance au déplacement des spermatozoïdes.

Position de la cuillère : je ne veux pas recommander une position à tout prix pour augmenter vos chances de conception. Tout simplement parce que des rapports sains et ecaces exigent la compatibilité des corps des deux partenaires. Il est possible que la position du missionnaire ou de la pénétration par l’arrière ne soit pas confortable pour vous ou votre partenaire ; dans ce cas, vous pouvez toujours demander de l’aide à un spécialiste comme l’obstétricien.

La position de la cuillère est une autre position qui ore une intimité maximale entre les deux partenaires et qui permet aussi aux spermatozoïdes de rester dans le vagin durant une plus longue période.

Encore une fois, il est important de penser que ces positions ne sont pas des formules magiques et vous pouvez très bien n'obtenir aucun résultat durant depuis semaines. Mais la clé de la réussite est la persévérance, une bonne hygiène de vie et de la détermination.

Quels Astuces Peuvent Aider ?

Après avoir eu des rapports durant ou aux environs de la période de l’ovulation, il est recommandé de rester allongé durant au moins 15 à 20 minutes.

  • La plupart des spécialistes de la santé recommandent d’éviter toute activité physique  exigeante durant les premières semaines qui suivent l’ovulation (surtout si on sait déjà que l’on est enceinte).
  • De plus, le régime alimentaire de la femme doit contenir moins de sucres et d’hydrates de carbone parce que le métabolisme des hydrates de carbone augmente la production d’acides dans la zone vaginale ce qui rend le pH plus acide. Comme nous l’avons vu auparavant, la survie des spermatozoïdes dans les parties génitales de la femme est complexe si le ph vaginal est très acide.
  • Les infections vaginales telles que le Candida ou d’autres micro-organismes entraînent aussi des changements dans le ph vaginal via les produits nis du métabolisme et les sécrétions acides. On vous recommande fortement de traiter vos infections vaginales pour optimiser vos chances de tomber enceinte.

Astuce n°4 : Préparez Votre Corps Avant de Concevoir

Il est très important de préparer votre corps longtemps avant que vous ne soyez enceinte. C’est important parce que les modes de vie et les régimes alimentaires pauvres en nutriments affectent beaucoup l’environnement biochimique de votre corps du point de vue des hormones et des niveaux de sérum des différents métabolites tels que le glucose ou les acides aminés.

Préparer votre corps avant la conception peut vous aider à garantir une période de pré-grossesse et de grossesse en très bonne santé, ce qui diminue aussi les risques de complication pour votre bébé et pour votre corps.

Maintenir un Poids Idéal

Vos chances de conception se réduisent fortement si l’un ou l’autre des partenaires est obèse, c’est-à-dire qu’il a un indice de masse corporelle de plus de 29 kg/m2 ou qu’il est trop maigre (avoir un indice de masse corporelle de moins de 20 kg/m2).


Cependant, il est très important de garder certains critères en tête :

  • Évitez des changements de poids drastiques (que ce soit de la perte ou de la prise de poids drastique). La plupart des changements de poids drastiques s’accompagnent des manifestations d’un déséquilibre hormonal naturel et d’un risque d’infertilité plus élevé.
  • Consultez toujours un diététicien diplômé ou un professionnel de la santé si votre poids ne correspond pas à votre hauteur et à votre poids.
  • Assurez-vous de choisir des méthodes saines et adaptées pour atteindre votre poids idéal. Cela signifie que la chirurgie, les médicaments et l’activité physique excessive ne sont pas recommandés pour la perte de poids et que l’utilisation d’aliments suspects, la consommation de calorie excessive et la consommation de sucres traités ne sont pas recommandées pour la prise de poids.

Détoxification

Avoir de hauts niveaux de toxines dans le métabolisme est une des raisons pour laquelle la plupart des couples sont confrontés à l’infertilité. Les toxines sont naturellement produites et présentes dans le corps à la suite des processus du métabolisme, mais si votre consommation d’eau est adéquate, les toxines sont expulsées du sang par les urines.

Cependant, il existe des cas de figure dans lesquels les niveaux de toxines montent de façon significative dans le corps ce qui peut affecter l’intégrité des systèmes et inciter aussi à l' inflammation des tissus et des cellules.

Qu’est-ce qui augmente les niveaux de toxine dans le corps ?

Un certain nombre de facteurs peuvent conduire à de hauts niveaux de toxine dans le corps ; ceux-ci peuvent essentiellement être classés par catégories comme :

Augmentation de la production de toxines

Les toxines sont produites dans le corps à la suite de processus du métabolisme et elles sont aussi acquises à travers notre environnement. Une explication assez compréhensible est que le régime que nous suivons est porteur de toxines industrielles de notre environnement et qu’il engendre des réactions dangereuses dans notre corps.

Les individus qui consomment de la nourriture traitée industriellement sont plus susceptibles de développer de la toxicité dans leur corps. C’est essentiellement dû au fait que la nourriture génétiquement changée et les aliments hautement traités ne sont jamais complètement transformés par le métabolisme de notre corps, ce qui résulte en la formation de dérivés chimiques. Quand les produits partiellement dégradés interagissent avec d’autres composants néfastes contenus dans le métabolisme (ils sont produits durant les actions du métabolisme), cela aura finalement pour résultat la formation d’encore plus de toxines et de radicaux libres qui endommageront les tissus.

Diminution de l’excrétion des toxines

Si les toxines produites par le corps ne sont pas correctement excrétées, cela peut mener à des effets secondaires nuisibles et sévères. Il est notoirement reconnu qu’une faiblesse du foie et du rein affecte l’excrétion des déchets par le métabolisme. De plus, certaines conditions médicales, telles que le diabète incontrôlé et l’hypertension pauvrement contrôlée, mènent aussi à des causes d’infertilité si elles ne sont pas soignées à temps.

Comment les Toxines Affectent la Fertilité

De hauts niveaux de toxines affectent directement la bonne santé sexuelle en rendant les parties génitales de la femme plus acides et en abritant des produits chimiques qui affectent les spermatozoïdes entrant dans le système génital après l’éjaculation. Pour que les spermatozoïdes agissent de façon optimale dans le corps de la femme, un certain taux de pH est nécessaire. Si le vagin de la femme est plus acide que cela devrait être, les spermatozoïdes subiront de sévères dommages qui mènent directement à l’infertilité.

Vous pouvez désintoxiquer votre corps

  • En consommant de la nourriture saine et organique qui est libre de produits chimiques, d’agents de conservation, d’hormones artificielles et d’autres agents dangereux qui peuvent provoquer des inflammations dans le corps.
  • En maintenant un niveau d’hydratation convenable. Évitez de suivre votre consommation en comptant des verres d’eau. Huit verres par jour c’est bien, mais il est  scientifiquement prouvé que le besoin d’hydratation du corps est différent chez chaque individu et que cela devrait être basé sur le niveau d’activité physique, le poids, le sexe et plusieurs autres facteurs au lieu d’utiliser le critère des huit verres d’eau par jour. Pour chaque kilogramme de votre corps, comptez 35 millilitres d’eau. Par exemple, si vous pesez 60 kilogrammes, vous devriez boire 2,100 millilitres ou 2.1 litres d’eau par jour.
  • En évitant les médicaments et les agents qui produisent de la toxine comme les boissons gazeuses, les boissons caféinées et les boissons alcoolisées, afin de limiter la production de toxines dans le corps.

Une Vie sans Stress

Comme nous l’avons mentionné, la tension et l’inquiétude doivent être évitées, car ils peuvent affecter l’ensemble de l’équilibre hormonal en perturbant le rythme biochimique. Dans cette vie stressante, il est difficile de garder son calme en permanence, cependant, c’est toujours une saine approche de suivre des concepts qui aident à soulager la tension tels que le yoga, l’exercice et la méditation.

De plus, si votre environnement de travail ou les responsabilités liées à votre travail vous génèrent des soucis ou qu’ils vous stressent, vous avez besoin de considérer un changement de travail an de prévenir les changements biochimiques liés à l’hormone qui peuvent affecter votre fertilité.

Activité physique dans la modération

L’activité physique est un élément important qui influe sur la reproduction et le cours de la grossesse. Cependant, il faut garder dans un coin de sa tête que l’excès d’activité physique peut aussi affecter vos chances de tomber enceinte; des études ont démontré que les sportives ont des niveaux d’œstrogène et de LH dans leur corps inférieurs à ceux des femmes non athlétiques, ce qui affecte la qualité des cycles ovariens et se transforme finalement en une cause d’infertilité.

Les exercices ou les activités physiques qui vous maintiennent en bonne santé sont le yoga, la natation et les exercices d’aérobic statiques qui stimulent vos muscles, mais ne créent pas une situation d’urgence dans votre corps.



Lisez aussi:

Calcul d’ovulation – Comment Calculer Sa Période d’Ovulation ?

Click Here to Leave a Comment Below 4 comments
hortense - 10 avril 2015

pourquoi vous n’acceptez pas les cartes du cameroun pour telecharger le livre

Reply
sarah - 10 avril 2015

Trop enrichissant comme enseignements , merci

Reply
blandine - 8 avril 2016

j’aime

Reply
blandine - 8 avril 2016

cela peut m’aider comme je vais me marier bientôt

Reply

Leave a Reply:

Lire plus :
Test de grossesse – Quand un test de grossesse s’impose !
Fermer