Les 5 Causes les Plus Fréquentes de l’Infertilité Féminine

Photo infertilité féminine

Photo par Marcolm sur FreeDigitalPhotos.net

Les causes de l’infertilité féminine sont nombreuses et leurs origines sont multiples. Il convient donc de les connaitre afin de savoir les difficultés que vous pourriez rencontrer sur votre propre chemin de la transmission de la vie. Quelles sont les causes les plus fréquentes et quelles en sont leurs origines?

Dysfonctionnement ovulaire

Les ovaires sont responsables de la production des ovules, ces dernières étant les cellules de la fécondation des femmes. Les ovaires sont fragiles et ils peuvent être sujets à plusieurs troubles. Le mauvais fonctionnement de l’hypothalamus ou de l’hypophyse (deux glandes responsables de l’ovulation) ou des microkystes par exemple peuvent dérégler son fonctionnement. Le résultat est généralement une anovulation, soit une absence totale d’ovulation ou une dysovulation, c’est-à-dire des ovulations de mauvaise qualité.

Obstruction des trompes de Fallope

Une femme qui déprime.

Une femme qui fait de la dépression.
© Dani Vincek – Photoxpress.com

Les trompes de Fallope relient les ovaires à l’utérus qui est le lieu de la rencontre entre le spermatozoïde et l’ovule. Leur obstruction empêche l’arrivée de cette dernière dans l’utérus et par conséquent, la fécondation. Ce blocage peut être causé par une infection génitale dénommée salpingite consistant en une inflammation aiguë et chronique des trompes. Celles-ci se contractent généralement après des contacts sexuels ou une endométriose.

Une anomalie de la muqueuse utérine

La muqueuse utérine (ou endomètre) permet, grâce à son épaississement, la nidation de l’œuf. Lorsqu’elle n’est pas assez importante, ou qu’elle l’est trop, elle peut ne plus remplir ce rôle. Il est également constaté que l’endomètre soit secrété hors de l’utérus, dans les trompes de Fallope, auquel cas il cause l’obstruction de ces dernières. Tous ces dysfonctionnements sont appelés endométriose et peuvent être à la base d’une infertilité chez la femme.

Anomalie de la glaire cervicale

La glaire cervicale a pour fonction de filtrer les meilleurs spermatozoïdes avant que l’ensemble de l’éjaculat n’atteigne l’ovule. Néanmoins, cette phase peut être non effective quand la glaire est de mauvaise qualité. Elle peut être absente ou insuffisante, trop acide, trop visqueuse ou gélifiée, voire contenir des anticorps détruisant les spermatozoïdes. Ce sont autant de dysfonctionnements qui empêchent le passage des spermatozoïdes, et par conséquent la fécondation.

Les anomalies génétiques et le style de vie

Certaines anomalies génétiques peuvent être à la base d’une infertilité féminine. Par exemple, le syndrome de Turner peut entraîner une absence d’ovaires, réduisant alors de 2 % les chances de conception d’une femme en souffrant. De plus, le stress, l’alcool, le tabac ou une alimentation inadaptée peuvent également entraîner une infertilité.

Lire plus :
Période d’ovulation – Calcul de la date d’ovulation et Période de Fécondité
Fermer